Conseil d'administration du 20 septembre 2018

Réuni le 20 septembre, le conseil d'administration de l'agence de l'eau Loire-Bretagne approuve le projet du 11e programme d'intervention 2019-2024.

Vote à l'unanimité du projet du 11e programme de l'agence

  • Moment clé du processus d’élaboration après plus d’un an de préparation, 11 réunions dont 8 en 2018.

Depuis plus d’un an, les commissions du conseil d'administration et du comité de bassin travaillent conjointement sur l’élaboration du 11e programme d'intervention. La qualité de leur travail intense et collectif est saluée.
Ce travail a été guidé par le souci de rechercher le consensus avec une volonté d'aboutir à un programme équilibré répondant aux priorités du ministère de la Transition écologique et solidaire.

  • Des orientations fortes pour l’atteinte des objectifs environnementaux européens dans une logique de transversalité des politiques et en faveur de la solidarité des territoires

Le 11e programme sera plus sélectif. Il se concentrera sur l'atteinte des objectifs de la Directive Cadre sur l’eau, et sur la nécessaire solidarité vis-à-vis des territoires les moins favorisés.
Il restera incitatif avec des taux d'aides élevés pour favoriser l’engagement des travaux prioritaires. Il sera territorialisé pour garantir la cohérence locale et respecter les initiatives et les compétences des acteurs.

  • 2,270  milliards d’euros sur 6 ans pour répondre aux enjeux prioritaires

La qualité des milieux aquatiques et la biodiversité associée
La qualité des eaux et la lutte contre la pollution
La quantité des eaux et l'adaptation au changement climatique

Le projet du 11e programme d'intervention sera soumis à l’avis conforme du comité de bassin réuni le 4 octobre prochain.

L’agence de l’eau, un établissement public de l'Etat écoresponsable

Diminution de la consommation de papier et réduction de l'empreinte carbone.
Le conseil d'administration poursuit la dématérialisation de ses procédures. Les invitations et dossiers de séance seront majoritairement envoyés par mailing et mis à disposition sur l’extranet des instances.

Mode de déplacement doux ! Plus d’une vingtaine d’agents au sein de l’agence bénéficient déjà de la prise en charge de l’indemnité kilométrique vélo prévue à l’article L.3261-3-1 du code du travail. La poursuite de ce dispositif est votée, en application du Plan vélo décidé par le gouvernement. 

Un document de référence  pour l'agence présenté au conseil d'administration
Le bilan social 2017 est marqué par une féminisation de l’encadrement (45% du personnel de l’agence), une progression du télétravail et la baisse de la masse salariale.
 

Partager cette page sur :