Inauguration de la restauration de la Glane en Haute-Vienne

Le 11 janvier 2019, sur le site de Gué Giraud à Saint-Junien (87), a eu lieu l'inauguration de la restauration de la Glane, en présence de Martin Gutton, directeur général de l’agence de l’eau Loire-Bretagne, Philippe Barry, président du Syndicat d’Aménagement du Bassin de la Vienne, Pierre Allard, maire de Saint-Junien, Joël Ratier, président de la communauté de communes « Porte Océane du Limousin » et Jérôme Orvain, conseiller Région Nouvelle-Aquitaine et vice-président du Conseil d'administration de l'agence de l'eau.

Ce chantier s'inscrit dans le cadre du contrat territorial des milieux aquatiques « Vienne médiane et ses affluents ». Il a redonné une continuité écologique à la rivière, facilitant notamment le passage des poissons et des sédiments sans obstacle.

Construit sur la Glane en 1952, le barrage fournissait Saint-Junien en eau potable. Trente ans après la retenue est envasée et la qualité de l’eau se dégrade. En 2010, la municipalité se raccorde sur le système de la ville de Limoges et le barrage n’avait plus d’utilité. L’effacement du barrage du Gué Giraud est entrepris pour restaurer le cours d’eau et retrouver un bon état naturel. La Glane retrouve son lit initial avec ses nombreux enrochements naturels et une vie riche et variée. Le coût du projet est de 1,6 million d’euros. Les travaux ont été financés à 80 % par l’agence de l’eau Loire-Bretagne pour un coût d’1,2 million d’euros. La Région Nouvelle-Aquitaine a financé les 20 % restant.

Partager cette page sur :

En savoir plus

Histoire de la Glane, sa culture, ses paysages et les travaux du contrat territorial des milieux aquatiques

Webdocumentaire du Syndicat d'aménagement du bassin de la Vienne

Site du Syndicat d'aménagement du bassin de la Vienne