Plan de relance - Les modalités en Loire-Bretagne

43,7 millions d’euros pour financer des projets en matière d’assainissement, d’eau potable et de continuité écologique. Le conseil d’administration de l’agence de l’eau Loire-Bretagne s’est réuni ce 10 décembre et a décidé des modalités de mise en œuvre des crédits du plan de relance.

43,7 millions d'euros pour la relance en Loire-Bretagne

En 2021, avec France Relance, l’agence de l’eau Loire-Bretagne accompagne davantage de projets en faveur de la transition écologique.

43,7 millions d’euros sont mobilisés dès le début de l’année 2021 au service de la relance économique et de la transition écologique. Ce budget soutient des travaux rapidement planifiables en matière d’eau potable, d’assainissement et de continuité écologique.

Image d'illustration

Découvrez toutes les informations sur internet

Concrètement, de quoi parlons-nous ?

Dans le cadre du plan de relance gouvernemental « France Relance » doté de 100 milliards d’euros, 250 millions d'euros sont alloués aux agences de l’eau.

Le budget supplémentaire pour l’agence de l’eau Loire-Bretagne est de 43,7 millions d’euros. Il permettra d’accompagner davantage de projets en faveur de la transition écologique. Il sera mobilisé sous la forme d’appels à projets avec une instruction des dossiers au fil de l’eau pour veiller à la rapidité de mobilisation des crédits.

Comment les 43,7 millions d’euros seront utilisés ?

C’est tout l’enjeu des échanges menés lors du conseil d’administration de l’agence de l’eau Loire-Bretagne du 10 décembre. Ce dernier a décidé de leur emploi.

Marie-Hélène Aubert

Photo de Marie-Hélène Aubert

© Agence de l'eau Loire-Bretagne

« Le conseil d’administration que j’ai l’honneur de présider a statué ce jour sur l’utilisation qui sera faite des 43,7 millions d’euros confiés à l’agence de l’eau Loire-Bretagne dans le cadre de la Relance gouvernementale. C’est un challenge pour l’agence, challenge que va saisir l’agence de l’eau pour accompagner sur le bassin Loire-Bretagne la relance économique de notre pays lourdement affecté par la crise sanitaire. Je suis confiante dans la capacité des acteurs du territoire de se saisir de ces conditions exceptionnelles d’aide ouvertes en 2021 avec des concours financiers substantiels ».

Marie-Hélène Aubert, présidente du conseil d'administration de l'agence de l'eau Loire-Bretagne

Le budget géré par l’agence de l’eau Loire-Bretagne au titre du plan de relance renforce les 100 millions d'euros mobilisés dès juillet 2020 par l'agence de l'eau :

  • sur le volet « eau » du plan de relance qui vise les investissements en matière d’eau potable, d’assainissement et d’eaux pluviales. 42 millions d’euros seront mobilisés dans le cadre des appels à projets sur l'assainissement « Réduction des rejets d'eaux usées des collectivités et mise en œuvre de l'autosurveillance » et sur l'eau potable « Relance de l'investissement des collectivités dans le domaine de l'eau potable » ;
  • sur le volet « continuité » du plan de relance. 1,7 million d’euros est mobilisé pour l’appel à projets « Rétablissement de la continuité écologique ».

Quelques exemples de projets éligibles

Appel à projets assainissement
Image d'illustration

Sont éligibles par exemple :

  • le renforcement des conduites et des postes de relèvement, bassins d’orage ;
  • la mise en séparatif de réseaux, la pose de réseaux spécifiques permettant de renforcer la séparation des effluents…
Appel à projets eau potable
Image d'illustration

Appel à projets ouvert aux communes en zone de revitalisation rurale (ZRR).
Sont éligibles par exemple :

  • le remplacement des conduites de distribution d’eau potable fuyardes ;
  • la création d’ouvrages permettant d’assurer une meilleure sécurisation de l’approvisionnement en eau des réseaux de distribution d’eau potable ;
  • le remplacement des conduites de distribution d’eau potable en polychlorure de vinyle (PVC) relarguant du chlorure de vinyle monomère (CVM) à des teneurs dépassant les limites de qualité…
Appel à projets continuité écologique
Image d'illustration

Sont éligibles par exemple :

  • les études préalables et les travaux d'effacement d'ouvrage ;
  • les travaux collatéraux de restauration de cours d’eau et zones humides associées ;
  • l’acquisition des parcelles intéressant le projet (hors bâti) ;
  • les suivis avant et après travaux permettant de montrer rapidement des résultats…

Appels à projets : Retrouvez les mises à jour des pages internet à partir du 15 décembre sur le site  Aides et redevances

Partager cette page sur :