Interviews des président(e)s du conseil d'administration

La parole est données à la présidente du conseil d'administration.

Conseil d'administration

Parole à Régine Engström, Préfète de la région Centre Val de Loire

Vidéo - Parole à Régine Engström, Préfète de la région Centre Val de Loire

mai 2021

© Agence de l'eau Loire-Bretagne

[Musique]

Agence de l'eau Loire-Bretagne
" Vous venez, par décret du Président de la République, d'être nommée Présidente du conseil d'administration de l'agence de l'eau Loire-Bretagne. Comment voyez-vous vos missions au sein de ce conseil ? "

Régine Engström, Préfète de la région Centre Val de Loire
" Je tiens d'abord à dire que je suis extrêmement honorée d'avoir été nommée Présidente du conseil d'administration de l'agence de l'eau Loire-Bretagne par décret du Président de la République. C'est un établissement public qui porte des enjeux majeurs pour les années à venir. Le bassin Loire-Bretagne, c'est 28 % du territoire national. C'est dire combien de territoires il couvre et combien de problématiques spécifiques il recoupe.
Je trouve extrêmement important de pouvoir échanger avec l'ensemble des membres du conseil d'administration qui représentent la diversité de ses territoires afin d'appréhender le mieux possible les enjeux de chacun et de pouvoir dessiner collectivement avec tous les membres du conseil d'administration, avec nos partenaires, des solutions qui soient spécifiques pour chacune des problématiques.
Je souhaite être une Présidente qui écoute, une Présidente qui anime dans le respect des enjeux de chacun, une Présidente pragmatique par rapport aux solutions que nous aurons à trouver tous ensemble et enfin une Présidente qui porte le modèle des agences de l'eau qui a fait ses preuves. "
 
Agence de l'eau Loire-Bretagne
Quel est votre message aux administrateurs de l'Agence et aux usagers du bassin Loire-Bretagne ?

Régine Engström
Je veux dire au conseil d'administration à quel point cette instance est importante. C'est elle qui vote les budgets, qui décide des niveaux de redevances, qui votent le programme d'intervention et, la force de ce conseil d'administration, c'est sa pluralité. Il est composé de collectivités locales, d'acteurs du monde économique, d'acteurs du monde non économique, de l'État, d'établissements publics.
Ses travaux sont portés par des commissions permanentes qui effectuent un certain nombre de réflexions préparatoires qui facilitent les débats, les décisions en conseil d'administration.
Nous sommes dans une période un peu particulière. On est en effet en période de crise sanitaire avec de grands projets de relance économique et l'agence de l'eau participe à cette relance économique. Elle s'est vu affecter 43,7 millions supplémentaires qui viennent s'ajouter aux 100 millions sur fonds propres que l'agence avait déjà décidé d'affecter à la relance économique.
 Et, c'est extrêmement important la manière dont ces aides vont être distribuées. C'est sous forme d'appels à projets qui permettent en fait le traitement de projet au fil de l'eau et une certaine réactivité et adaptabilité des aides. Et là, le conseil d'administration aura un rôle majeur en la matière. Ces aides, elles viennent s'ajouter au budget classique de l'agence, donc sur 6 ans, on parle de 2,27 milliards.

Ce sont des sommes conséquentes, 380 millions par an, et là encore, elles vont permettre à court terme d'aider à la relance économique, mais aussi à moyen et long terme, d'assurer la transition écologique de nos territoires.
Je voudrais vraiment remercier les membres du conseil d'administration, chaque agent de l'agence de l'eau, nos partenaires pour les efforts que nous faisons conjointement pour cette relance économique, pour la transition écologique et parce que tous ensemble, nous allons préserver cette ressource en eau qui est notre bien commun à tous.

[Musique]

Partager cette page sur :