Un partenaire technique et financier

L’agence de l’eau Loire-Bretagne aide financièrement et techniquement les actions d’intérêt commun au service de l’eau et de l’environnement.

Pour les collectivités, les acteurs économiques et le monde associatif

L’agence de l’eau apporte aux élus et aux usagers du bassin Loire-Bretagne, une vue d’ensemble des problèmes liés à la gestion de l’eau, et les moyens financiers qui leur permettent d’entreprendre une politique cohérente pour :

  • lutter contre les pollutions de toute nature,
  • gérer la ressource en eau et satisfaire les usages,
  • préserver les équilibres écologiques et les milieux aquatiques.

Ces aides permettent notamment aux collectivités locales, de faire levier et de contribuer au lancement de grands projets de réhabilitation d’ouvrage vétustes, d’aménagement de nouveaux territoires plus soucieux de la ressource en eau, de reconquérir la qualité de l’eau d’une rivière ou d’un fleuve.

Des aides et des redevances

L’agence de l’eau perçoit les redevances auprès des consommateurs et des acteurs économiques en application des principes de prévention et de réparation des dommages causés à l’environnement. Les subventions qu’elle accorde aux collectivités, acteurs économiques et associations, viennent soutenir leurs actions dans la préservation des milieux aquatiques et des ressources en eau.

L’agence de l’eau et son comité de bassin précisent les taux de redevances et l’attribution des aides. Le comité du bassin fixe, quant à lui, le montant à ne pas dépasser pour les redevances et encadre les décisions d’aides.

Le programme de l’agence de l’eau : un programme financé par les usagers de l’eau

image illustrative logo du 10e programme

© Agence de l'eau Loire-Bretagne

Le programme de l’agence de l’eau est financé, essentiellement, par les redevances acquittées par les différents usagers de l’eau. Elles sont établies selon le régime des redevances issu de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006.

7 familles de redevances ont été créées par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques :

  • pollution de l’eau domestique et non domestique,
  • modernisation des réseaux de collecte domestique et non domestique,
  • prélèvement sur la ressource en eau,
  • stockage d’eau en période d’étiage,
  • obstacle sur les cours d’eau,
  • protection du milieu aquatique,
  • pollutions diffuses

De 2013 à 2018, le 10e programme de l’agence de l’eau mobilise 2,7 milliards d’euros pour soutenir les investissements et les programmes d’actions nécessaires à la reconquête et la préservation de la qualité des eaux et des milieux aquatiques du bassin Loire-Bretagne.

La contribution des usagers de l'eau : 2,185 milliards d'euros sur 6 ans - redevances du 10e programme -
2,185 milliards d’euros en 6 ans : la contribution des usagers de l’eau par famille de redevance en pourcentage (10e programme)

© Agence de l'eau Loire-Bretagne

Le diagramme circulaire représente la contribution de 2,185 milliards d’euros des usagers de l’eau en 6 ans. Elle s'exprime par famille de redevance et en pourcentage : la pollution et la collecte domestique  représente 68 %, les prélèvements pour l’eau potable représente 9 %, les pollutions diffuses représentent 9%, les prélèvements industriels et divers représentent 6 %, la pollution et collecte industrie représentent 4 %, l’irrigation représente 2 %, les élevages représentent 1 %, les milieux aquatiques (pêche) représentent 1 %.

Partager cette page sur :

En savoir plus

Aides et redevances

L'essentiel sur les aides
L’agence de l’eau apporte des aides financières pour préserver l’eau et les milieux aquatiques qui sont financées par des redevances acquittées par les utilisateurs d’eau.
L'essentiel sur les redevances
L’agence de l’eau perçoit des redevances auprès des usagers de l’eau qui sont reversées sous forme d’aide financières aux actions pour préserver l’eau et les milieux aquatiques

Le programme d'intervention de l'agence

Le programme de l'agence de l'eau Loire-Bretagne
L’agence de l’eau apporte son aide financière dans le cadre d’un programme pluriannuel d’intervention. Le 10e programme répond à l’objectif principal du Sdage d'aller vers le bon état des eaux.