Foire aux questions

Vous recherchez une information ? Les questions les plus fréquemment posées sont recensées dans notre FAQ.

L'agence de l'eau Loire-Bretagne ne traite pas en direct les demandes de subventions des particuliers.

Vous devez prendre contact avec le SPANC de votre commune (Service public d’assainissement non collectif) ou vous rapprocher de votre mairie pour savoir si vous pouvez bénéficier d'une aide.

 

Vous retrouverez toutes les données mises à disposition par l’agence de l’eau Loire-Bretagne, classées par thématique, sur le site « Données et documents ».

Les données brutes (non interprétées) de suivi de la qualité des cours d’eau et des plans d’eau sont mises à disposition sur le portail national Naïades : physicochimie, hydrobiologie, hydromorphologie > www.naiades.eaufrance.fr

Les données sur la qualité des nappes, eaux souterraines se trouvent sur le portail national Ades (Accès aux données sur les eaux souterraines). Il rassemble des données quantitatives et qualitatives relatives aux eaux souterraines. Vous pourrez y consulter le niveau des nappes et les concentrations de substances sur plus de 4 000 stations de mesure > https://ades.eaufrance.fr

Le Sandre (Service d’administration nationale des données et référentiels sur l’eau) est le diffuseur officiel des référentiels nationaux sur l’eau, des couches cartographiques et dictionnaires de données associés. Les couches rivières et masses d’eau

Vous pouvez consulter sur le site « Sdage et Sage » > État des lieux 2019 - les données et méthodes. L’agence met à jour ces données tous les 6 ans.

Vous pouvez signaler des évolutions ou des erreurs via l’espace collaboratif IGN qui permet de remonter des signalements > https://espacecollaboratif.ign.fr/

Voir la rubrique « Signalements » / « Tous les signalements » (pour s’assurer de ne pas créer un doublon). Il est possible de faire une recherche parmi ceux existants via « Filtrer les signalements » et les visualiser sur une carte via « Voir sur la carte ».
Si votre signalement n’est pas déjà présent, vous pouvez l’ajouter via « Saisir un nouveau signalement ». Vous pourrez suivre son traitement directement sur le site grâce à son ID et son statut.

Vous trouverez des données sur les aires d’alimentation de captage sur le site https://aires-captages.fr/aires-alimentation-captages/carte-des-aac.

Vous devez contacter la mairie de votre commune. Elle vous indiquera le gestionnaire du réseau d'eau potable.

Établissement public du ministère en charge de l'environnement, l'agence de l'eau Loire-Bretagne ne gère pas de réseaux d'eau potable. Elle met en œuvre les orientations de la politique de l'eau, en accord avec son comité de bassin.

Tout consommateur désireux de connaître les résultats des analyses de l'ARS (Agence régionale de santé) sur la qualité de l'eau potable de sa commune peut les demander à sa mairie (affichage obligatoire en mairie) ou auprès de son distributeur d'eau (certaines mairies envoient une information annuelle avec la facture d'eau).

La qualité de l'eau potable du robinet de nombreuses communes est consultable sur le site Internet du ministère en charge de la santé.

Pour boire l'eau, il faut d’abord la dépolluer, l’emmener jusqu’à nos robinets puis la traiter pour la rendre saine à la nature. Tout cela a un coût.

 A travers la facture d’eau chaque consommateur d’eau paye un ensemble de services dont :

  • le traitement et la distribution de l’eau potable
  • la collecte et le traitement des eaux usées (assainissement collectif)
  • la protection de l’environnement grâce aux redevances reversées à l’agence de l’eau.

Le prix moyen de l’eau dans le bassin Loire-Bretagne est de 4,12 euros TTC.

Pour un foyer consommant 120 m3 d’eau par an, cela représente une mensualité de 41 euros en moyenne soit une dépense de 484 euros par an selon une estimation Loire-Bretagne à partir de données agrégées datant de 2015 issues de Sispea (Observatoire national des services publics d’eau et d’assainissement).

Le prix de l’eau comprend le coût du service de distribution de l’eau potable (abonnement et consommation), le coût du service de collecte et de traitement des eaux usées, les redevances et les contributions aux organismes publics (agences de l’eau) et l’éventuelle TVA.

Si ma question concerne le service d’eau potable ou d’assainissement, je m’adresse à la mairie, à l’intercommunalité ou à leur délégataire gérant ce service (Véolia, Saur, Suez…). Si elle concerne les redevances, je m’adresse à l’agence de l’eau Loire-Bretagne.

Les maires ont la responsabilité de mettre à disposition l’eau potable aux habitants, d’assainir les eaux  domestiques et de les restituer au milieu naturel après les avoir traitées.

Les redevances des agences de l’eau sont des recettes fiscales environnementales perçues auprès de ceux qui utilisent l’eau et qui en altèrent la qualité et la disponibilité (consommateurs d’eau, activités agricoles et industrielles).

La loi sur l’eau et les Milieux Aquatiques (LEMA) a instauré six types de redevances :

  • Pollution de l’eau (d’origine domestique et non domestique),
  • Modernisation des réseaux de collecte,
  • Prélèvement sur la ressource en eau,
  • Pollution diffuses*,
  • Protection du milieu aquatique**,
  • Stockage**

* redevance mutualisée gérée par l’agence de l’eau Artois-Picardie
** redevances mutualisées gérées par l’agence de l’eau Adour-Garonne

Les redevances acquittées à l’agence de l’eau sont redistribuées sous formes d’aides financières pour notamment : mettre aux normes les stations d’épuration, fiabiliser les réseaux d’eau potable, économiser l’eau, protéger les captages d’eau potable des pollutions d’origine agricole, améliorer le fonctionnement naturel des rivières…

Les redevances perçues par l’agence de l’eau Loire-Bretagne sont payées par tous les usagers qui prélèvent de l’eau sur la ressource ou qui rejettent une pollution dans les eaux.

Les redevances de l’agence de l’eau sont perçues, pour les particuliers par le gestionnaire du service de l’eau, puis reversées à l’agence de l’eau. Pour les autres redevances, elles sont perçues directement auprès des entreprises, des agriculteurs et des autres usagers.

Les taux de redevances sont encadrés par la loi. Le conseil d’administration de l’agence de l’eau vote les taux, après avis conforme du comité de bassin (où sont représentés les différents usagers de l’eau).

Sur nos sites internet

  • La qualité des eaux
    Dossier sur la qualité des eaux du bassin Loire-Bretagne, avec zoom sur les sous-bassins, sur la surveillance, sur les actions qui ont un résultat... – sur le site « Agence de l’eau Loire-Bretagne ».
  • Qu'est-ce que le bon état ?
    L’état des eaux en Loire-Bretagne. Pourquoi est-ce important d'avoir des eaux en bon état ? – sur le site « Sdage et Sage en Loire-Bretagne ».

L’agence de l’eau Loire-Bretagne ne fait pas d’intervention directement dans les établissements scolaires.
Si votre projet le permet et que vous disposez d’un petit budget, nous vous invitons à contacter une association d’éducation à l’environnement qui pourrait intervenir lors d’une ou plusieurs sorties sur le terrain ou en classe pour découvrir l’eau. Le site du  Frene recense l’ensemble des réseaux régionaux d’éducation à l’environnement.
 
En revanche, nous mettons à disposition des enseignants et/ou éducateurs un certain nombre d’outils pédagogiques pour sensibiliser sur le thème de l’eau (voir question : « Quels outils pédagogiques l’agence de l’eau met-elle à disposition ? »).

 

L’ensemble des documents pédagogiques sont disponibles sur notre site Données et documents.

Ci-dessous les différents outils que nous pouvons vous envoyer gratuitement (courriel : contact@eau-loire-bretagne.fr), ils sont également téléchargeables sur notre site internet :

Ci-dessous d’autres documents plus spécifiquement pour les enseignants :

L'agence de l'eau accueille des fonctionnaires en position normale d’activité et recrute des agents en CDI et CDD. Elle recrute aussi des stagiaires et des apprentis.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur la page : Offres d'emploi.