Les 10 ans du concours d'affiches "Il y a de la vie dans l'eau !"

Lancé en 2009, la première édition du concours d'affiches avait pour ambition de diffuser un produit de communication réalisé par les jeunes, pour les jeunes, à l'occasion de la journée mondiale de l'eau.

Le concours d'affiches "Il y a de la vie dans l'eau !" s'inscrit dans un objectif de sensibilisation des scolaires à l'eau et aux milieux aquatiques et invite les élèves à mener une réflexion sur ces enjeux. Le concours est organisé chaque année à l'occasion de la journée mondiale de l'eau, le 22 mars.

Inviter à la réflexion sur la préservation de l'environnement

Le concours invite à illustrer de façon sensible et artistique le thème de l'eau et des milieux aquatiques, ici et ailleurs dans le monde. Le thème Il y a de la vie dans l'eau ! évoque les rivières vivantes et les milieux aquatiques en bonne santé : marais, tourbières, étangs, littoral... Les lauréats voient leur projet devenir l'affiche qui célébre la journée mondiale de l'eau.

Le concours d'affiches en vidéo

Avec la collaboration d'établissements lauréats du concours : le collège Honoré de Balzac de Saint-Amand-Longpré (41), le lycée Sainte-Marguerite de Chambray-Lès-Tours (37) et l'école Jean-Emile Laboureur de Pénestin (56) avec la participation du CPIE Loire Océane.

Concours d'affiches "Il y a de la vie dans l'eau ! Ici et ailleurs"

Vidéo - Concours d'affiches "Il y a de la vie dans l'eau ! Ici et ailleurs"

octobre 2018

© Agence de l'eau Loire-Bretagne, C toutvu

[Musique]
Mathieu Maillard de C toutvu présentateur : Il y a de la vie dans l’eau ! Depuis 2010 chaque année l’agence de l’eau Loire-Bretagne invite les collégiens à inventer, imaginer, et dessiner une affiche. Pinceaux, crayons de couleurs et matière grise on vous propose une plongée en immersion au collège Saint-Honoré dans le Loir-et-Cher.
[Musique]
Mickaël Tabonet, professeur d’arts plastiques au collège Saint-Honoré de Balzac (41) : on s’est beaucoup investi cette année parce que les élèves déjà connaissaient le concours. Et en plus, c’est quelque chose qui leur tient à cœur. Et puis le rapport à l’eau en fait, il est très lié à l’idée de travailler en arts plastiques puisque l’eau on en utilise énormément. Et la plupart du temps les élèves s’impliquent vraiment dans ce type de démarche.
[Musique]
Mathieu Maillard : alors Elsa et Alissa est-ce-que vous pouvez m’expliquer un petit peu votre dessin. Qu’est-ce-que vous avez fait vous en fait ?
Elsa : alors là on a voulu faire l’intérieur de l’eau au fond, là le ciel
Alissa : le ciel
Elsa : mais non le ciel il est là !
[rires]
Mathieu Maillard : pourquoi c’est important l’environnement et la qualité de l’eau à votre avis ?
Elève : parce que sans eau déjà on ne vivrait pas et puis même c’est pour la vie des animaux et de la nature.
Mathieu Maillard : comment tu l’as agencé ton affiche ? Tu peux me la décrire ? Comment tu l’as pensé en quelque sorte ?
Elève : ben il y a de la vie dans l’eau, donc dans l’eau ça va nous décrire un peu les poissons. Ailleurs ça peut être sur la terre
Mathieu Maillard : et alors quand on vous parle environnement, quand on vous parle qualité de l’eau, est-ce que ça évoque des choses pour vous, est-ce que c’est des questions qui sont importantes aujourd’hui?
Elève : ben oui pour nous oui, c’est grâce à l’eau qu’on vit. Donc voilà, l’eau doit être bleue.
Mathieu Maillard : l’eau doit être bleue ?
Elève : oui
Mathieu Maillard : alors moi je mettrais bien un petit peu de bleu si ça te dérange pas ? Je peux participer ou pas ? je vais colorier tes gouttes là …j’y vais… ?
Elève : pas en bleu
[rires]
[musique]
Mathieu Maillard : Madame Wnuk bonjour !
Madame Wnuk : bonjour
Mathieu Maillard : qu’est-ce-qui fait que chaque année vous vous lancez dans cette aventure de concours d’affiches ?
Madame Wnuk, principale du collège Honoré de Balzac (41) : eh bien nous avons une population d’élèves qui est partante pour beaucoup de projets et qui est très créative. Nous réalisons ce concours chaque année puisque nous nous inscrivons également dans une démarche d’éducation au développement durable dans cet établissement.
[musique]
Mathieu Maillard : « il y a de la vie dans l’eau », c’est quasiment le printemps, les semaines ont passé et l’heure des récompenses a sonné. Au total, 719 projets ont été présentés et c’est au lycée Sainte-Marguerite de Chambray-Lès-Tours que l’on s’affiche aujourd’hui sur le podium.
[musique et bruit de rassemblement. En fond, un professeur s’exprime : « une motivation, une émulation… »]
Joël Pélicot, président de la commission communication au comité de bassin de l’agence de l’eau : Quasiment à l’unanimité sélectionnée par le jury
[applaudissements puis musique]
Mathieu Maillard : on est donc avec Lou, Eve, Valentine et Romane, les quatre grandes gagnantes de ce concours « Il y a de la vie dans l’eau ! » et ailleurs aussi. Si on essaie de revenir sur le début de l’aventure comment est-ce-que ça a démarré pour vous cette aventure ?
Valentine : on devait faire un projet pour parler de la vie dans l’eau ici et ailleurs. Et directement on a pensé au cœur et à la vie aquatique. C’est précieux, c’est la vie, c’est ben le terme de la vie. Et aussi la mer qui représente presque 70 % de la planète.
Mathieu Maillard : pourquoi il était intéressant pour vous ce projet ?
Lou : ben déjà c’était par groupe donc c’était plus intéressant de travailler avec les autres. On peut partager nos avis et nos impressions. Cette affiche c’était pour faire passer un message et c’était différent des cours normaux où faut juste faire un dessin sans forcément qu’il y ait un fond derrière.
Romane : Notre affiche elle va sensibiliser aussi.
Lou : c’est valorisant pour notre travail.
Romane : oui
Mathieu Maillard : quel est l’intérêt pédagogique pour un projet comme celui-ci ?
Françoise Bricout-Mandonnet, directrice adjointe du lycée Sainte-Marguerite (37) : Eh bien c’est un projet qui est très très porteur pour tout l’établissement puisque à l’origine tout est parti d’un label qui a inscrit notre établissement dans une démarche d’écocitoyenneté.  
Mathieu Maillard : est-ce que du coup ça a créé une dynamique un peu singulière au sein de l’établissement ?
Françoise Bricout-Mandonnet : oui je pense que tout le monde sait que le groupe scolaire Saint-François d’assise est inscrit dans cette démarche de durabilité, de faire attention à la nature, à l’eau.
Ensemble Mathieu Maillard, Lou, Eve, Valentine et Romane : il y a de la vie dans l’eau Ici et ailleurs !!
[musique]
Mathieu Maillard : Dernière étape de l’aventure Il y a de la vie dans l’eau ! Et l’eau c’est l’affaire de tous. Primaire et maternelle ont aussi participé et l’heure des récompenses a sonné pour les lauréats qui se donnent aujourd’hui rendez-vous à Port Bréca, au plus près de la nature et de l’eau qui ont inspiré les élèves pour la réalisation de leurs affiches.
[musique]
[musique et animatrice de la sortie pédagogique en voix de fond] : on va aller voir si il y a de la vie dans l’eau
[voix des enfants]
Mathieu Maillard : là ce matin, qu’est-ce-que vous avez pêché ? y’a quoi comme animaux dans l’eau ?
Enfant : des écrevisses….un têtard de libellule…
Mathieu Maillard : est-ce-que tu peux me dire pourquoi c’est important d’avoir de l’eau propre ?
Enfant 1: parce-que on a des animaux qui peuvent vivre dedans et si on a toujours des déchets dedans et ben après on n’aura plus d’animaux. Par exemple des poissons…
Enfant 2 : ils mettent des déchets… des bouchons… des plastiques…
[rires et paroles des enfants qui jouent]
Ensemble les enfants et Mathieu Maillard : il y a de la vie dans l’eau Ici et ailleurs !!!!!!

L'agence de l'eau félicite les jeunes lauréats du concours

Partager cette page sur :

En savoir plus

Les concours de 2010 à 2020