Préserver le littoral et le milieu marin

Le littoral est un milieu de grande importance économique et écologique. La préservation de la qualité des eaux littorales, pour le plus grand bénéfice de ses habitants et de ses usagers, est une priorité pour l’agence de l’eau Loire-Bretagne.

Le littoral est un espace très attractif avec particularités :

  • des milieux naturels fragiles,
  • une très forte augmentation de la population pendant l'été, qui rend plus difficile la gestion de l'eau (approvisionnement en eau, assainissement, préservation des milieux naturels),
  • des activités comme la production de coquillage ou la baignade qui dépendent beaucoup de la qualité des eaux et des milieux naturels littoraux.

Six enjeux pour le littoral

L’agence de l'eau Loire-Bretagne fonde sa politique pour préserver le littoral sur six enjeux majeurs :

  • la restauration de la qualité microbiologique des eaux estuariennes et côtières (baignade...) ;
  • la pêche à pied de loisir et professionnelle, la conchyliculture ;
  • la lutte contre l’eutrophisation des eaux littorales et marines en particulier les algues vertes ;
  • la lutte contre la pollution des eaux et des sédiments dans les ports ;
  • la restauration de la morphologie des espaces côtiers ;
  • la gestion équilibrée de la ressource en eau, l’amélioration de la connaissance.

Le littoral en Loire-Bretagne

  • 2 600 km de côtes, soit 40 % du littoral métropolitiain, et 110 estuaires,
  • 4 régions littorales : Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Nouvelle-Aquitaine,
  • plus de 2 millions d'habitants permanents.

Préserver le littoral et les usages

Pour préserver le littoral et les usages, l'agence de l'eau Loire-Bretagne mobilise tous les outils d'aides de son programme d'intervention - réduction de toutes les pollutions, restauration des rivières et des zones humides, adaptation au changement climatique, connaissance, sensibilisation – en priorité dans le cadre d’une approche territoriale. Elle propose aussi aux acteurs du littoral des aides adaptées aux problèmes rencontrés. En 2020, elle lancera un appel à initiatives en faveur de la biodiversité côtière et marine.

Régis Le-Quillec

Photo de Régis Le-Quillec

© E. Bouju

"Les financements de l’agence de l’eau Loire-Bretagne sur le littoral en cette fin de 10e programme sont restés dynamiques mais hétérogènes d’un territoire à l’autre. Espace convoité mais fragile, la frange côtière demeure très sensible aux pressions issues des bassins versants et nos partenaires maintiennent leur mobilisation.

La prise en compte des impacts du changement climatique, de l’augmentation de la population littorale, des exigences croissantes en matière de qualité de l’eau de la part des usagers et professionnels de la mer, l’enjeu de la préservation de la biodiversité marine… sont autant de défis à relever au titre du 11e programme ! "

Régis Le Quillec, chargé de mission Littoral à la Délégation Maine-Loire-Océan,  février 2019

Repères 2018 - Littoral et milieu marin

  • 10 initiatives pour la biodiversité, pour un montant total d'aides de près d'1 million d'euros, retenues suite au 2e appel à initiatives "biodiversité" de l'agence de l'eau,
  • 8 nouvelles chartes signées dans le cadre du 2e plan de lutte contre les algues vertes (2017-2021) avec 31 millions d'euros d'aide en faveur de l'évolution des pratiques agricoles,

  • un engagement important des collectivités dans des actions de reconquête de la qualité microbiologique des eaux estuariennes et côtières (plages, pêche à pied, conchyliculture).

Partager cette page sur :